Actualités culturelles

Modes pratiques N°2 /// Co-édition Ecole Duperré & Université Lille 3

Présentation
Et si la mode n’existait plus ? Après un premier numéro consacré aux normes et à leurs transgressions, la revue Modes pratiques ausculte ici les groupes à l’écart des phénomènes de mode, soit parce qu’ils les rejettent et avec eux le jeu des apparences et les normes sociales, soit parce qu’ils aspirent à vivre hors du temps ou à retourner aux origines, soit parce qu’ils en sont privés.

Revue créée et soutenue par l’école supérieure des arts appliqués Duperré et l’institut de recherches historiques du septentrion (IRHiS) de l’université de Lille 3
38 auteurs (historiens, chercheurs, professeurs, photographes),
15 illustrateurs et artistes. 448 pages – 350 images – 15 €
impression noir & blanc – format 17x24cm – ISBN 9791095518051

////////////////////////////////////////////////////
Commande en ligne : http://www.modespratiques.fr/
////////////////////////////////////////////////////

sommaire

La mode sans la voir. Entretien avec une non-voyante • Farid Chenoune, photographies Frédérique Plas
— Le degré zéro du style. Ou ce qu’il advient du « normcore » • Benjamin Simmenauer
— La mode modérée. La Ligue sociale d’acheteurs au tournant du XXe siècle • Marie-Emmanuelle Chessel
— Refuser la cruauté. La chapellerie de plumes et la protection des oiseaux autour de 1900 • Emily Gephart & Michael Rossi
— I Would Prefer Not To. Série de photocollages et correspondance • Nicole Tran Ba Vang & Stéphane Dumas
— Out of fashion. Les Amish et la mode, entre le XVIe siècle et aujourd’hui • Donald B. Kraybill, reportage photo Juliette Angotti
— Les Voilées de la Révolution. Un hors-mode pour prolétaires, esclaves, proscrites et… élégantes • Nicole Pellegrin
— «La mode ne varie jamais en Icarie». Ou comment s’habiller en communiste au XIXe siècle • François Fourn
— Abolir la mode. Enquête sur la Révolution culturelle chinoise et la répression des «tenues extravagantes» • Sun Peidong
— La mode en cendres. Nouvelles collections pour l’au-delà • Jing Wang
— Tarno, de la funk au prophète. Amplitude, pattes d’éléphant, «réalités» de la mode et réislamisation • Souley Hassane
— Avis de recherche. Dialogue avec Daniel Roche • Gil Bartholeyns
— La mode au-delà de l’étoffe. Portraits de mannequins • photographies de Nicolas Descottes présentées par Céline Mallet
— Le naturisme et la mode. Du XIXe siècle aux années 1970 • Sylvain Villaret
— Robinsonnades. Récits croisés de nauvragés dans de sales draps • Sophie Pierret & Patrice Verdière
Revue pressée. Publicités pour les serviettes Cannon • Patrice Verdière
— De l’impudeur à la pudeur. S’habiller en Nouvelle-Calédonie du XIXe siècle à nos jours • Isabelle Merle
— Il n’y a pas de costume indien. Le régime vestimentaire d’une réserve indienne sioux (1868-1968) • Thomas Grillot
«Le vêtement est un crime». Les prophètes allemands du nudisme permanent autour de 1900 • Marc Cluet
— Summer of Love, 1967. Reportage photographique • Dennis L. Maness
— À contre-mode? Du vêtement hippie et de son authenticité aux États-Unis, de 1967 à nos jours • Élodie Chazalon
— Mode, vêtement et féminisme. Entretiens avec Yvette Roudy, Michelle Perrot et Georgette Sand • Corinne Legoy & Marjorie Meiss-Even
— Du refus de la mode à la création d’une «anti-mode». Les communautés néo-rurales en France • Catherine Rouvière
— Les «invisibles» de la cité grecque antique. Pauvres, rustres et dépendants à Sparte et Athènes • Lydie Bodiou & Véronique Mehl
— Avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune. Gabrielle Smith
— Les Garçons sauvagesD’après William Burroughs • Bérenger Pelc et Mia Dabrowski
— Le goût des guenilles. Ermites, mendiants et touristes au XIXe siècle • Manuel Charpy
— La mode en temps de pénurie. Les journaux intimes d’une adolescente, Jane Aubaile • MaudeBass-Krueger et Sophie Kurkdjian
— La mode en ligne de mire. Conseils aux prosélytes
— Abécédaire In and out of Fashion. Goût, industrie, utopie • Céline Mallet & Mathieu Buard

 

 

Typo&,;:! //Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique // LYON // Du 10/11/16 au 12/02/17

Typo&,;:!

10 novembre 2016 – 12 février 2017

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Depuis trente ans, l’Atelier national de recherche typographique de Nancy forme des dessinateurs de caractères. Les archives foisonnantes de créativité de l’ANRT vous sont ouvertes, vous y découvrirez le design graphique en pleine fermentation et rencontrerez ceux qui font la typo et la communication graphique d’aujourd’hui et de demain.

 

Visites de l’exposition 

Dimanches 20 novembre et 18 décembre 2016 ; 15 janvier 2017 à 15h00.

Jeudis 1er décembre 2016 ; 26 janvier 2017 à 12h30.

 

Une visite destinée aux enseignants est organisée le mercredi 11 janvier 2017 à 14h30

Les inscriptions dont possibles après de  resa-mil@mairie-lyon.fr jusqu'au 6 janvier

 

Ateliers Adultes

Kitchen litho, avec Eléonore Litim, graveur

Comprendre la technique de la lithographie en s’inspirant des œuvres exposées, dessin sur de l’aluminium avec des feutres, du savon de Marseille, de l’huile, des craies grasses. 

Samedi 26 novembre 2016, de 10h-17h.

Carte de vœux, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Conception d’un lettrage pour carte de vœux.

Samedi 17 décembre 2016, de 10h-17h.

Collagraphie, avec Eléonore Litim, graveur

Expérimenter la gravure en creux sur plexiglass ou sur rhénalon à la pointe sèche, créer et graver une variation collagraphiée d’une lettre de l’alphabet.

Samedi 28 et dimanche 29 janvier 2017, de 10h-17h.

 

Démonstrations, échange informel avec un professionnel des arts graphiques

La calligraphie latine, avec Roger Gorrindo, calligraphe

En résonance avec les caractères typographiques présentés, présentation des outils et des différents styles d’écritures latines (les carolines, le gothique) à travers l’art du tracé de la lettre.

Dimanche 11 décembre 2016, 22 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Le dessin de caractères, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Présentation de la profession et des techniques de la conception de caractères par un ancien élève de l’ANRT.

Dimanche 27 novembre 2016, 15 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Machines en mouvement, avec Fernande Nicaise, typographe

Pour compléter votre visite et mieux comprendre la composition typographique traditionnelle et le fonctionnement des presses.

Mercredis 16 novembre 2016, 18 janvier 2017, 8 et 15 février 2017, entre 14h30 et 16h30.

 

Deux conférences sur la typographie aux Archives municipales de Lyon

La Typographie Moderne, par Jean-Baptiste Levée, créateur de typographies.

Mise en lumière des motivations au cœur de sa pratique du design et de son enseignement. 

12 décembre 2016 à 18h15

 

Divertissements typographiques par Michel Wlassikoff, historien du graphisme et de la typographie.

22 mai 2017 à 18h15

 

Typo&,;:!

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Individuels : du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h

Groupes : possibilité de visite le mardi.

Informations et réservations pour individuels et groupes :

04 37 23 65 43 ou resa-mil@mairie-lyon.fr

 

Musée de l’imprimerie et de la communication graphique

13 rue de la Poulaillerie Lyon 2 e tel : 04 78 37 65 98

www.imprimerie.lyon.fr

Machines à dessiner ///// du 25/10/16 au 26/02/17 Musée des Arts et Métiers

Concours de dessin

Une machine de rêve !

Exposition Machines à dessiner de François Schuiten et Benoît Peeters
Du 25 octobre 2016 au 26 février 2017 au Musée des arts et métiers

                                                  

   Le Musée des arts et métiers accueille actuellement l’exposition Machines à dessiner conçue par François Schuiten et Benoît Peeters, les célèbres auteurs de bandes dessinées. Cet événement, construit par rapprochements entre les prestigieuses collections du Musée et une vaste sélection de travaux graphiques originaux et inédits, est dédié à l’amour du dessin, à la fascination pour les objets techniques et coïncide avec la publication du tome 2 de leur série Revoir Paris, publié aux éditions Casterman. Lieu d’émerveillement mais aussi de pratique, l’exposition dispose d’une salle de dessin avec des tables, du papier et des modèles.

            Par ce geste fort, François Schuiten souhaite inciter les visiteurs -et en particulier le public étudiant-, à dessiner et se confronter aux modèles qu’il a choisi pour eux. L’idée d’un concours de dessin de machines est lancé. Celui-ci s’adresse aux étudiants des classes de Mise à niveau en arts appliqués (MàNAA) des quatre écoles supérieures de design de Paris, avec lesquelles le Cnam et son Musée sont en partenariat : Boulle, Duperré, Estienne et l’ENS AAMA. Plus de deux cent étudiants encadrés par vingt professeurs ont répondu à l’invitation et arpenteront l’exposition comme les collections permanentes pour dessiner leur machine de rêve !

            Dessin d’observation et d’invention, dessin technique, détail d’assemblage, croquis explicatifs, étude des valeurs et couleurs… Tous les modes de représentation seront mobilisés, jusqu’aux plus contemporains sur tablette ! Si l’ensemble sera visible sur le site internet du Musée des arts et métiers, seuls les meilleurs -désignés par François Schuiten et Benoît Peeters- auront la chance d’être présentés dans l’exposition au côté du maître durant deux semaines… 20 prix seront attribués à l’occasion d’un événement public exclusif le 2 février 2017 en présence des auteurs. Pour le meilleur, une invitation en Belgique pour deux personnes auTrain Hotel ainsi qu’auTrain World, nouveau musée du train scénographié par François Schuiten.

            Le Musée des arts et métiers remercie sincèrement les éditions Casterman ainsi que François Schuiten et Benoît Peeters pour leur contribution ainsi que lInspection générale de design et métiers dart, les directeurs des quatre écoles supérieures et les nombreux enseignants pour leur engagement à défendre le dessin et son enseignement au travers de leur participation à ce concours ambitieux.

 

Visite filmée de l'exposition Machines à dessiner (cliquer sur l'image ci-dessous)


On en parle aussi sur :

Musée des arts et métiers
http://www.arts-et-metiers.net/musee/machines-dessiner
Article + Interview sur Faubourg Simone
http://faubourgsimone.paris/calepin/machines-a-dessiner/
Article Le Parisien
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/fantastiques-machines-28-10-2016-6260388.php
Article LCI
http://www.lci.fr/culture/les-machines-a-dessiner-de-francois-schuiten-et-benoit-peeters-prennent-vie-aux-arts-et-metiers-2009592.html
Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2016/10/28/30004-20161028ARTFIG00031-le-paris-du-futur-selon-benoit-peteers.php

 

Le design du pouvoir /// parution

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE
Depuis 1964, l’Atelier de Recherche et de
Création (ARC) du Mobilier national est à
l’écoute des designers pour réaliser des oeuvres
atypiques, singulières voire symboliques ou plus
simplement fonctionnelles et décoratives. Depuis
plus de 50 ans, une petite équipe d’artisanstechniciens
d’art, passionnée et ingénieuse, se
met au service de projets ambitieux et innovants.
Elle travaille à la fabrication de meubles qui vont
constituer une image et une représentation du
pouvoir politique. Chacun des objets réalisés vient en
effet prendre place dans les bureaux des plus hautes
autorités de l’État français. Durant ces cinquante
dernières années, artiste-designers (notamment
Roger Tallon, Olivier Mourgue, Pierre Paulin, Andrée
Putman, Olivier Gagnère, matali crasset, Noé
DuchaufourLawrance...) et artisans d’art ont tenté
de répondre à la question d’un design au service
du pouvoir. Une problématique qui s’est déclinée
en autant de variations autour de la fonctionnalité
et de la forme pour servir le pouvoir et son image.
À travers cet ouvrage, plongez dans l’imaginaire
du design du pouvoir et découvrez les productions
de ces cinquante dernières années. Pénétrez dans
l’univers de l’ARC et de sa temporalité unique.
Marc Bayard est Conseiller pour le développement
culturel et scientifique au Mobilier national.
Brigitte Flamand est Inspectrice générale de
l’Éducation nationale design et métiers d’art
depuis 2011.
Éditions Mare & Martin
Prix : 19 €
Format : 160 x 230 cm
Pages : 99 p.
ISBN : 979-1 -09205-468-2
Distribution : Sodis

 

Alternatives urbaines /// 14&15 octobre /// Vitry/Seine

3e rencontres des Alternantives Urbaines
(Appar) tenir à la terre

Séminaire organisé par le DSAA Alternatives urbaines du lycée Adolphe Chérioux à Vitry sur Seine .
(programmer à télécharger ci-dessous)

PREAC design /// Saint-Etienne

Le service des publics de la Cité du design de Saint-Etienne, partenaire culturel référent du PREAC design, a le plaisir de vous adresser la plaquette (à télécharger ci-dessous) présentant la programmation 2016/2017 destinée aux scolaires.

PROLONGATION INSCRIPTIONS jusqu'au 30/09 >>> Rencontres nationales autour des métiers d’art ///05&06/10/2016

Pour faire suite au colloque : « Aujourd’hui, c’est déjà demain ! Rencontres nationales autour
des diplômes de métiers d’art » (des 15 et 16 octobre 2014),
l’association anne & jean-claude ÉLEVEURS DE POULAINS
propose les 5 et 6 octobre 2016
les « secondes Rencontres nationales autour des métiers d’art ».

Articulées autour de quatre cycles, les conférences tenteront une approche contemporaine des métiers d’art : leur lecture historique et philosophique, leur porosité avec les hautes technologies et les arts plastiques, leur complémentarité avec le design, leurs enjeux pédagogiques et professionnels.
Anne Lehovetzki et Jean-Claude Lallement, enseignants en Diplôme des Métiers d’Art ébénisterie à Saint-Quentin dans l’Aisne, en partenariat avec la région Hauts-de-France, la Ville de Saint-Quentin et l’Institut National des Métiers d’Art, vous invitent à cet évènement.
Une double inscription est indispensable : auprès de votre Inspecteur (IA-IPR ou IÉN) vous permettra de bénéficier d’une invitation du CERPEP IGEN et auprès de l’Office de Tourisme vous garantira la restauration gratuite sur le site et des tarifs préférentiels pour votre hébergement.
Ce colloque se déroulera les 5 et 6 octobre 2016, au Palais de Fervaques de Saint-Quentin.
31 intervenants (représentants institutionnels, professionnels et collègues pédagogues).
10 conférences et 4 tables-rondes, gratuites et ouvertes au public.

Fête des imprimeurs /// 25&26 juin /// Place Gutenberg- Strasbourg

LA FÊTE DES IMPRIMEURS

LA LUMIÈRE : DE GUTENBERG À VOLTAIRE

3e édition
Technique à l’honneur
L’impression typographique

Dates
25 et 26 juin 2016
Horaires
le 25 de 13h30 à 19h
le 26 de 11h à 19h
Conférence inaugurale
le vendredi 24 au soir,
entrée libre

Lieu
Place Gutenberg à Strasbourg
Publics
Tout public
Organisateur
Espace Européen Gutenberg

Graphisme en France, n°22

La vingt-deuxième édition de la revue Graphisme en France est parue, publiée par le Centre national des arts plastiques (Cnap). Elle aborde la question de la recherche dans les champs du design graphique et de la typographie.

http://www.cnap.graphismeenfrance.fr/livre/graphisme-france-ndeg22

 

Télécharger Graphisme en France, n°22

 

D’Days le Festival du design Grand Paris
 du 30 mai - 5 juin 2016

La seizième édition du Festival D’Days se déroulera dans le Grand Paris du 30 mai au 5 juin prochain. Chaque année, une semaine durant, le Grand Paris vit au rythme du design : expositions, expériences, conférences, débats, ateliers, performances, fêtes… Plus d’une centaine d’événements pour découvrir les possibles de demain.
Cette année, institutions, écoles, musées, galeries, marques et designers ont ainsi imaginé pour vous des propositions autour d’un thème commun : r/evolution.

D’Days, c’est le design dans toute sa diversité, une programmation pour les néophytes aussi bien que pour les amateurs et les professionnels, et des visites gratuites pour tous.

Laissez-vous guider : demandez le programme !
www.ddays.net

Suivre D’Days sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/DDays-113544508690150/

Twitter : https://twitter.com/DDAYS_Paris

Instagram : https://www.instagram.com/ddays_paris/

Colloque / Les années 1910 / Arts décoratifs, mode, design

le programme du colloque Les années 1910. Arts décoratifs, mode, design, qui se tiendra du 19 au 21 mai au Centre André Chastel et au Mobilier national.

Festival film animation Annecy 2016

CITIA organise chaque année, à Annecy, le Festival international du film d’animation et le Marché international du film d’animation (Mifa).

Nous préparons actuellement l'édition 2016 (du 13 au 18 juin) que vous pourrez découvrir en consultant notre site internet www.annecy.org pour connaître le programme de cette semaine dédiée à l’animation française, la publicité, l’amitié franco-coréenne et bien d’autres encore…
Annecy 2015, rendez-vous mondial de l'animation, a attiré plus de 150 000 spectateurs (professionnels, étudiants, journalistes et grand public) issus de plus 80 pays.
Pendant le Festival, des hôtesses et agents d’accueil ont pour mission d’accueillir et d’informer les festivaliers et professionnels ou d’exercer une activité dans les différents domaines de l’organisation (accréditations, logistique, gestion des salles de conférences et de projection, conseil à la Boutique du Festival, mise en place des expositions, transports, point multimedia/e-point, billetterie, contrôle d’accès, service de bar….).

Pour cela, nous sommes prêts à recevoir des bénévoles (personnes majeures, niveau post-bac).
Les principales qualités requises sont l’esprit d’équipe, la volonté de s’intégrer, le dynamisme, le sens de l’organisation et, pour la plupart des postes, l’aisance orale en anglais.

Informations sur www.annecy.org ou contactez Véronique Combe :
04 50 10 09 00 - veroniquecombe@citia.org

10e Journées européennes des métiers d’art /// 2016

Métiers d’art : six gestes pour changer l'avenir

Lancées le 31 mars par Audrey Azoulay, les 10e Journées européennes des métiers d’art vont permettre au public de se découvrir la grande vitalité d'un patrimoine riche d'innovations. Le point sur six "gestes de demain", thème de l'édition 2016.

http://www.culturecommunication.gouv.fr/Actualites/En-continu/Metiers-d-art-six-gestes-pour-changer-l-avenir


http://www.journeesdesmetiersdart.fr/

Concours scénographie INNODESIGN 2016

A l’occasion de la 3eme édition des Rencontres Internationales INNODESIGN 2016 qui se déroulera les 18 et 19 novembre 2016 à Metz, les organisateurs proposent aux écoles et étudiants engagés dans des formations relevant du design, de l’architecture d’intérieure, de l’aménagement d’espace, de la scénographie, du spectacle vivant ou de l’événementiel, un concours de scénographie de l’un des quatre espaces du Grand Hall de l’Arsenal qui accueillera la manifestation.
 
Date limite d'inscription : 1er mai 2016
Date limite de remise du dossier : 1er juin 2016

Plus d’information : http://innodesign.fr/

 

Festival bricologique du 16 au 19 mars 2016

FESTIVAL BRICOLOGIQUE
16-19 MARS 2016
1ER RENDEZ-VOUS DES BRICOLOGUES
19 mars 2016
Accès libre et gratuit
Réservation recommandée pour la restauration sur place et les groupes sur : colloque@villa-arson.org
Renseignements :
Service des publics
Tél. 04 92 07 73 84
servicedespublics@villa-arson.org

https://www.villa-arson.org/2016/02/festival-bricologique/

 

 

 

"Les jardins/cabinets de curiosités"

À la suite de l'exposition « Chair's design, cher design » en 2014, puis "Vélo-Cité" en 2015, les étudiants de MÀNAA de l'ESAAB de Nevers (professeur Jean-Luc Diény) ont poursuivi leur travail avec les compagnons d'Emmaüs de Nevers Magny-Cours.

Le thème de 2016:

"Les jardins/cabinets de curiosités"

Au programme un aménagement de l'aire d'accueil du public sur le site d'Emmaüs, puis une réflexion sur le "design de recyclage" en ciblant les outils de jardin; et surtout une magnifique rencontre avec les plus grands "chiffonniers" de France, présentés dans une scénographie originale et une exposition associant de nombreux partenaires privés et publiques.

L'exposition va continuer de vivre en étant délocalisée à la MCNN (Maison de la culture de Nevers), puis au grand salon national d'Emmaüs en Juin à Paris, porte de Versailles.
 

UGAP /// Industrialisation des projets lauréats du Prix Jean Prouvé

Dans le cadre de la refondation de l'École, le ministère de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) a lancé en mai 2014, le Prix Jean Prouvé, sour la forme d'une large consultation s'adressant aux écoles de design et aux designers professionnels autour de la question du MOBILIER SCOLAIRE DE DEMAIN.

Partenaire du Prix Jean Prouvé, l'UGAP (Union des groupements d'achats publics) s'est engagée dans une démarche d'industrialisation des projets lauréats qui permettra de les proposer prochainement aux collectivités territoriales et aux établissements d'enseignement supérieur, dans son catalogue.

 

 

Edito Monsieur Alain Borowski, Président de l'UGAP

Edito Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Éducation nationale

 

Revue d’histoire du vêtement et de la mode // Numéro 1 : Normes et transgressions

MODES PRATIQUES
Revue d’histoire du vêtement et de la mode
Numéro 1 : Normes et transgressions

(dossier coordonné par Manuel Charpy)
416 pages
plus de 400 images noir et blanc dont 30 illustrations originales
Format 17 x 24 cm

15 euros – ISBN 9791095518006

Secrétariat de rédaction Manuel Charpy & Patrice Verdière

SOMMAIRE

-«  Au risque de se perdre ». Normes chromatiques et nuances de blanc dans le vêtement monastique féminin par Nicole Pellegrin
-Delphine Baron, la fée du travestissement en procès. Bals costumés et normes sociales sous le Second Empire par Corinne Legoy
-Punir et vêtir. L’habit du mineur de justice par Jean-Jacques Yvorel
-Jour de fête pour les midinettes. L’envers de la Sainte-Catherine : les normes derrière la dérision festive par Anne Monjaret
-Ajustements. Corps, vêtements à tailles fixes et standards industriels au XIXe siècle par Manuel Charpy
-Les préceptes de la différence. Manuels d’élégance masculine autour de 1830 par Émilie Hammen
-La blouse ouvrière au XIXe siècle. Les normes de la dignité par Alain Faure
-Controverses à Los Angeles. Le port du maillot de bain en ville au début du XXe siècle par Elsa Devienne
-De l’étoffe dont on fait les forces de l’ordre. Les uniformes des gendarmes et des policiers français à la fin du XIXe siècle par Laurent López
-Toute ma vie j’ai rêvé… Les uniformes du personnel navigant, entre normes et pratiques, racontés par ceux qui les portent entretiens recueillis par Loïc Perramond
-Un Empire que des firmans habillent Normes et réformes vestimentaires en Turquie entretien avec Nora Seni
-Leur bal. Notes sur des photos de Magic-City, bal des tantes de l’entre-deux guerres par Farid Chenoune
-Voguing ou les normes excédées
-Inspection des vestiaires. Le vêtement professionnel et l’inspection du travail, entre normes et pratiques par Jérémie Brucker
-La morale de la laine. Gustav Jaeger et le mouvement réformateur du vêtement en Allemagne (1832-1917) par Gabriele Mentges
-Ordonnance du Roy Henry II (1549). Document d’archive par Marjorie Meiss-Even
-Ministère de l’industrie légère et stilyagui. La mode soviétique des années 1950-60, entre normes socialistes et goût occidental entretien avec Larissa Zakharova-Revue pressée. Publicités et conseils mode sélectionnés par Patrice Verdière
-Pluriformes, collages par Pierre Loubat
-Les ados et la mode. Rencontre avec Mélinda Triana, réalisatrice entretien par Clémence Mergy
-Norme et transgression, un abécédaire Quand la mode outrepasse les codes et les genres : un glossaire partial mais chic par Céline Mallet et Mathieu Buard
-Fashion Victims. The Pleasures and Perils of Dress in the 19th Century Exposition au Bata Shoe Museum, Toronto présentée par Alison Matthews David et Elizabeth Semmelhack

La revue peut être commandée (chèque) via ce bon de commande :

http://duperre.org/docs/duperre_bon_de_commande_modes_pratiques.pdf

Elle est disponible dans les librairies suivantes (au 10 décembre ; de nouvelles dès janvier) :
-Librairie Compagnie, 58 Rue des Écoles, Paris 5e
-Les Cahiers de Colette, 23 Rue Rambuteau, Paris 4e
-L’Atelier, 2 bis rue du Jourdain, Paris 20e
-Le Genre urbain, 60 Rue de Belleville, Paris 20e
-OFR bookshop, 20 Rue Dupetit-Thouars, Paris 3e
-Librairie du Palais de Tokyo, Paris 16e

et sur commande via Librest dans les librairies suivantes : 

L’Art de la Joie ; Atout Livre ; Le comptoir des lettres ; Le Comptoir des Mots ; La Manoeuvre ; Millepages ; Millepages JBD Vincennes
http://librest.com/

Elle peut être commandée dans toutes les librairies de France via ce site :

http://www.lalibrairie.com/

Pour les commandes institutionnelles et l’étranger (disponible le 19 décembre) : https://www.lageneraledulivre.com

En cas de difficultés, n’hésitez pas à nous contacter :
manuel.charpy@wanadoo.fr
verdiere.duperre@orange.fr

et un lien vers une émission de France culture qui présente la revue :

http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-entretien-avec-sophie-wahnich-puis-avec-manuel-charpy-et-farid-ch

Le bac pro fête ses 30 ans >>> Concours photo

Institué à la rentrée 1985, le baccalauréat professionnel est devenu en trente ans le premier diplôme de formation professionnelle initiale préparé en alternance école-entreprise.
Les "30 ans du bac pro" sont l'occasion de célébrer toute l'année les réussites de l'enseignement professionnel.

http://www.education.gouv.fr/cid92466/le-bac-pro-fete-ses-ans.html

 

Actes du colloque "Aujourd’hui, c’est déjà demain ! Rencontres nationales autour des diplômes de métiers d’art"

L’association anne & jean-claude ÉLEVEURS DE POULAINS organise sous l’égide de Olivier Duval IA-IPR et en partenariat avec le Conseil régional de Picardie, la Ville de Saint-Quentin et l’Institut National des Métiers d’Art, des échanges, des débats et des tables-rondes autour des métiers d’art.

Enseignants en Diplôme des Métiers d’Art ébénisterie à Saint-Quentin dans l’Aisne, il nous a paru pertinent d’organiser des rencontres, des dialogues... un rendez-vous national et interdisciplinaire... sur les opportunités et le devenir des enseignements de ces formations et de ces métiers. Ce colloque peut se concevoir comme un laboratoire sur le positionnement de nos diplômes et de nos formations métiers d’art au regard de l’Europe.

Ces « états généraux » (sans révolution) inscriront, nous l’espérons, les métiers d’art dans un troisième millénaire résolument innovant, transversal, pluridisciplinaire, avant-gardiste, et technologique !

« Tradition et modernité, viabilité et enjeux des diplômes et formations en métiers d’art » seront les vecteurs des échanges de ces journées.

Ce colloque s'est déroulé les 15 et 16 octobre 2014 en Picardie, au Palais de Fervaques de Saint-Quentin.

31 intervenants (représentants institutionnels, professionnels et collègues pédagogues).
12 conférences et 4 tables-rondes, gratuites et ouvertes au public sur inscription obligatoire auprès de l’Office de Tourisme.

 

 

 

Per Kirkeby / Musée Beaux Arts / Caen

du 14 novembre 2015 - 14 février 2016

Per Kirkeby
Images gravées du Grand Nord
dans le cadre de la 24e édition du festival Les Boréales

Né à Copenhague en 1938, Per Kirkeby est une figure majeure de l’art contemporain danois. Peintre, sculpteur, graveur, écrivain et réalisateur de films, il est aussi un géologue reconnu qui participe entre 1958 et 2011 à plusieurs expéditions scientifiques dans le Grand Nord. De ces séjours en région polaire, il rapporte de nombreuses gravures dont la large sélection présentée cet automne provenant du Museum Jorn à Silkeborg.
Alors qu’il poursuit ses études de géologie à l’Université, Per Kirkeby découvre entre 1962 et 1965 les techniques de l’estampe à l’École expérimentale de Copenhague (Eks-Skole). Il en fait bien vite un usage particulier lors de ses voyages aux îles Féroé, en Norvège, en Islande et au Groenland. Il note ses observations à la pointe sèche, se servant des plaques de cuivre comme des pages d’un journal intime. Lignes de faille, blocs granitiques, éboulements, branches décharnées…, ce sont toutes les structures de ces paysages déserts qui sont griffées devant le motif pour n’être révélées que plus tard, au moment du tirage. Les reprises ultérieures de certains cuivres à l’aquatinte confèrent une dimension plus picturale à ces images minimalistes et énergiques, images du temps suspendu et de la nudité absolue.

Tous les jours (sauf les mardis et les 5 avril, 1er et 14 mai) de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Tarifs : 3,50 € / 2,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les abonnés au Pass’murailles et Amis du musée et pour tous le 1er dimanche du mois.
Directrice du musée : Emmanuelle Delapierre
Contact presse : Anne Bernardo / abernardo@caen.fr 02 31 30 47 76

Musée des Beaux-Arts
Le château - 02 31 30 47 70
www.mba.caen.fr

L’expérience Caravage / Musée Beaux Arts / Caen

20 novembre 2015 - 14 février 2016

L’expérience Caravage autour du Souper à Emmaüs

 

À la faveur d’un échange avec la Pinacoteca di Brera, le musée des Beaux-Arts accueille l’un des chefs-doeuvre du musée milanais : Le Souper à Emmaüs de Michelangelo Merisi, dit Caravage (1571-1610). L’exposition éclaire le contexte artistique dans lequel l’oeuvre a été conçue, à partir de quelques gravures évoquant les variations iconographiques du Souper à Emmaüs entre le XVIe et le début du XVIIe siècle. Puis elle s’arrête sur la genèse du tableau, véritable tournant dans la carrière du peintre, dont l’usage si novateur du clair-obscur fera de nombreux émules, comme le démontre un petit groupe de tableaux peints en Europe entre 1620 et 1650.
L’exposition souligne enfin la fécondité toujours vive de l’art de Caravage, à travers une oeuvre du vidéaste contemporain Bill Viola.
The Quintet of the Astonished de Bill Viola met en scène une montée progressive des émotions, données à voir sur les visages de comédiens filmés en plan rapproché. L’emploi de couleurs saturées, les contrastes de lumière, l’attention aux détails des visages et des mains, créent une troublante complicité avec l’oeuvre de Caravage. Les deux artistes, à quatre siècles d’intervalle, démontrent la capacité de l’art figuratif à exprimer ce qui se joue dans la présence et l’expérience humaines.
En partenariat avec la Pinacoteca di Brera, Milan Bill Viola, The Quintet of the Astonished, 2000, vidéo couleur de 15 minutes (Kira Perov, courtesy Bill Viola studio

 

Tous les jours (sauf les mardis et les 5 avril, 1er et 14 mai) de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Tarifs : 5,50 € / 3,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les abonnés au Pass’murailles et Amis du musée et pour tous le 1er dimanche du mois.

Musée des Beaux-Arts
Le château - 02 31 30 47 70
www.mba.caen.fr

Directrice du musée : Emmanuelle Delapierre
Contact presse : Anne Bernardo / abernardo@caen.fr 02 31 30 47 76

 

Les rendez-vous enseignants du centre Pompidou

Inscriptions individuelles au soin des enseignants
Tarif : gratuit

 

 Le nouvel accrochage
Date : Jeudi 26 novembre 2015
Durée : 1h30

Résumé : Tous les deux ans environ, les collections modernes et contemporaines du MNAM font peau neuve. Le nouvel accrochage des collections modernes a cette fois mis l’accent sur les chefs d’œuvre. Cette visite-formation se donne pour objet de pointer quelques grands jalons de la création depuis 1905.

Cinéma du réel
Date : Jeudi 24 mars 2016
Durée : 1h30

Résumé : Le Cinéma du réel est un festival international de films documentaires organisé par la Bibliothèque publique d’Information (Bpi). Depuis 1978, le festival du Cinéma du réel s'est imposé comme l'événement de référence du cinéma documentaire en France et à l'étranger. Avec deux cents films programmés chaque année, il propose de découvrir les œuvres d'auteurs confirmés ou celles de nouveaux talents, l'histoire du documentaire comme les propositions contemporaines, sur les écrans du Centre Pompidou mais aussi de plusieurs salles associées à Paris et en Île-de-France.

Pierre Paulin
Date : Jeudi 19 mai 2016
Durée : 1h30

Résumé : Découvrir la rétrospective Pierre Paulin, l'un des designers français les plus marquants du XXe siècle. A partir de la fin des années 50, Pierre Paulin modernise les modes de fabrication et il révolutionne l'art du siège avec ses formes et ses matériaux textiles « jersey » et « maillot de bain ». Créateur de meubles et de produits industriels, il a collaboré quarante ans avec le Mobilier national et aura été le designer de deux présidents. En 1971, il aménage les appartements privés du Président Pompidou à l’Élysée et le bureau du Président de la République François Mitterrand en 1984.

 

Le nouvel accrochage
Date : Samedi 3 octobre 2015
Durée : 1h30

Résumé : Tous les deux ans environ, les collections modernes et contemporaines du MNAM font peau neuve. Le nouvel accrochage des collections modernes a cette fois mis l’accent sur les chefs d’œuvre. Cette visite-formation se donne pour objet de pointer quelques grands jalons de la création depuis 1905.

Le Centre Pompidou, le bâtiment
Date : Samedi 5 décembre 2015
Durée : 1h30

Résumé : Décrié au moment de sa création dans les années 1970, le Centre Pompidou est aujourd’hui tout à la fois la première œuvre de la collection, le lieu de présentation des expositions et un monument emblématique du 20e siècle. Point de vue privilégié sur la ville, le bâtiment en tuyaux s’inscrit au plein cœur du centre historique de la capitale et permet une lecture historique de Paris.

Paul Klee
Date : Samedi 9 avril 2016
Durée : 1h30

Résumé : La visite-formation de l’exposition Paul Klee, grand artiste mais aussi grand pédagogue, se donne pour but de souligner la cohérence entre une pensée créatrice subtile, son expression plastique sophistiquée et une réflexion fine et toujours d’actualité sur l’art et l’artiste.

 

Métiers d'art ///// 05&06-11-2015 ///// 2es Journées d’Études Internationales

Journées d’études internationales : Métiers d’art : enjeux et perspectives économiques.
Jeudi 5 et vendredi 6 novembre 2015.

Institut National d’Histoire de l’Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris.

Entrée libre, sur inscription

Programme des deux journées à télécharge sur :
http://www.institut-metiersdart.org/les-journees-d-etudes-internationales

DESIGN EX MACHINA !

Exposition du 29 septembre au 23 octobre 2015
Vernissage le 28 septembre 2015 à 18h

Galerie Michel Journiac
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
47 rue des Bergers 75015 PARIS
galeriemicheljourniac.net

AVEC
Camille Bosqué
Guillaume Buisson et Lucile Schrenzel
Pierrick Faure
Gaël Gouault
Martin Guillaumie
Jules Levasseur
Axel Morales
E+K — Élise Gay et Kévin Donnot
Commissariat d’exposition
Sophie Fétro
Assistant
Dorian Reunkrilerk

Interroger la relation entre les outils de production et ce qui en résulte tel est l'enjeu de cette exposition qui entend mettre en évidence la relation de réciprocité entre les moyens de production (ce qui produit) et les formes qui en découlent (ce qui est produit). Aujourd'hui, le développement des outils numériques et leur plus large accessibilité favorisent, notamment dans le champ du design, une production de machines inédites qui s'émancipent des lieux de production industriels habituels. Ayant compris depuis longtemps que la qualité d'une pièce provient bien souvent de son façonnage, les designers s'intéressent largement aux moyens de production et de mise en forme des pièces qu'ils veulent créer, reste que cette relation passe souvent inaperçue aux yeux des non initiés. Fait remarquable, depuis plus d'une dizaine d'années, le numérique semble encourager sur le mode du DIY ce rapprochement et conduire les designers à créer non plus seulement des formes mais aussi les outils permettant de les obtenir. Il s'agit alors de présenter ce que les designers font aux machines, ce qu'ils obtiennent et les raisons qui les poussent à détourner des matériaux ou semi-produits industriels de leurs usages conventionnels, à imaginer d'autres procédés de mise en forme de la matière et à mettre au point leurs propres machines-outils, tout du moins à ne pas seulement se contenter de machines existantes, mais à modifier leurs usages conventionnels, les normes et les paramétrages d'usine. Entre fabriques artisanales et industrielles, impliquant ou non des technologies numériques, l'exposition cherche à embrasser un large champ de productions (design d'objets, graphisme, typographie, etc.) relevant aussi bien de pratiques amateurs, artistiques, artisanales qu'industrielles.
 

 

CAEN / MUSÉE DES BEAUX-ARTS

du 5 septembre 2015 - 31 juillet 2016

Premier accrochage thématique du fonds contemporain du musée des Beaux-Arts de Caen, Sur ce monde en ruines donne à voir un parcours inédit imaginé en collaboration avec le Frac Basse-Normandie.
« Alors s’assit sur un monde en ruines une jeunesse soucieuse», est la citation - extraite de La Confession d’un enfant du siècle d’Alfred de Musset (1836)- qui constitue le fil rouge de cet accrochage et dont la portée reste aujourd’hui étonnamment vive. Esthétique de la désolation, scènes de déploration revisitées, réalité crue
ou rêverie poétique, les oeuvres choisies dans les collections du musée des Beaux-Arts de Caen et du Frac Basse-Normandie témoignent d’une vision désenchantée du monde. Les artistes d’aujourd’hui interrogent la société post-moderne dans une forme de rumination inquiète mais également attentive à la moindre lueur.
Pour cette première édition, le musée des Beaux-Arts et le Frac mêlent une cinquantaine d’oeuvres issues de leurs collections : Didier Ben Loulou, Philippe Borderieux, François Curlet, Olivier Debré, Noël Dolla, Leo Fabrizio, Dominique Figarella, Gloria Friedmann, Monique Frydman, Denis Laget, Micha Laury, Yveline Lecuyer, Joan Mitchell, Zoran Music, Bernard Quesniaux, Judith Reigl, Paul Rebeyrolle, Sophie Ristelhueber, Bruno Serralongue.

 

 

 

Passerelles : les rencontres de la MdN

Passerelles : les rencontres de la MdN / Le design social par Pierre-Emmanuel Vandeputte le lundi 28 septembre 2015 à 18h30

Jean-René LECERF
Président du Conseil départemental du Nord

Béatrice DESCAMPS-PLOUVIER
Vice-présidente chargée de la Culture

Frédéric MARCHAND
Conseiller départemental du canton de Lille 3
Maire d’Hellemmes

Alexandra LECHNER
Conseillère départementale du canton de Lille 3

Marie-Odile PARIS-BULCKAEN
Directrice de la Médiathèque départementale

 ont le plaisir de vous inviter aux PASSERELLES les rencontres de la MdN

le lundi 28 septembre 2015 à 18h30 à la Médiathèque départementale du Nord
140 bis rue Ferdinand Mathias à Hellemmes-Lille

Conférence de Pierre-Emmanuel VANDEPUTTE en collaboration avec Lille Design For Change : Le design se définit par sa justesse.
Longtemps lié à l’industrie et dédié aux objets, le design se réinvente. Il tend aujourd’hui à innover pour le bien commun.

Migrations : convoquer l'humain autour des oiseaux
Un projet où l'animal devient un acteur urbain de cohésion sociale.

Les oiseaux favorisent une lecture approfondie de la ville par l’observation de la manière dont ils s’y positionnent, comme le montre la tradition des coulonneux (élevages populaires de pigeons voyageurs) dans le Nord. Du design industriel au design social, cette conférence vous permet de découvrir la réalité du designer, ses compétences et ses domaines d'action.
Né en 1991, Pierre-Emmanuel Vandeputte est diplômé de La Cambre (Ecole nationale supérieure des arts visuels) à Bruxelles. Son travail se distingue par une approche empreinte de réalisme et dont le sens est immédiatement perceptible. Intéressé par les savoir-faire et le comportement des matières, ses créations expriment leur intelligence. Après quelques expériences en agence, notamment chez Arne Quinze à Courtrai, il devient aujourd'hui designer indépendant.

inscription : mediathequedunord@cg59.fr

 

France vs. Italie / 1ère compétition internationale de design

Du 4 juillet au 28 septembre 2015

Salle Eden, place de la Libération, Vallauris

Du 4 juillet au 31 août : tous les jours de 10h à 12h45 et de 14h15 à 18h15

Du 1er au 28 septembre : de 10h à 12h15 et de 14h à 17h, fermé le mardi

Renseignements, Maison du Tourisme 04 93 63 82 58

www.vallauris-golfe-juan.com

La FFD, Fédération Française de design invite la FID, Federazione Italiana del Design pour le premier match international entre deux équipes de designers. Les italiens proposent des objets en terracotta réalisées avec des artisans locaux, quant aux Français ils développent, grâce à leur association avec la ville de Vallauris et ses artisans, des pièces en céramique blanche.
Après une première exposition au Carrousel du Louvre en septembre 2014, la compétition s’expose à nouveau à Vallauris afin de valoriser la richesse des échanges entre artisans et designers ainsi que le potentiel des savoir-faire traditionnels liés aux deux cultures.

Dossier de presse sur demande.

Syndiquer le contenu