Les indiennes font le mur / lycée Denis Diderot

Les élèves de terminales arts appliqués du lycée Denis Diderot sont à l'honneur au musée des Arts Décoratifs de Marseille, le château Borely.

L'exposition " les indiennes font le mur " a été inauguré pour la nuit des musées.

Les indiennes , textile originaire d’Inde, font parti du patrimoine de Marseille. Le savoir faire des artisans tarotiers du XVII° siècle ,avait permis aux manufactures marseillaises de produire ce textile jusqu’alors importé d'Inde. Imprimé floral très riche, les indiennes ont connu de nombreuses évolutions pour se figer dans le répertoire formel des tissus provençaux aux XIX° siècle.
Ce projet en collaboration avec le musée Borely, a été enclenché durant leur année de première. Les élèves ont revisité les motifs traditionnels en s’appuyant sur deux univers ressources, l’urbain et les bactéries. Cette première phase a été prolongé par un workshop, la réalisation de tampon en bois, et l’impression de lés de tissus. La designer textile Florinda Sandri est intervenue sur ce workshop.

L’année de terminale a permis aux élèves, d’envisager de nouvelles applications du répertoire formel des indiennes. La céramiste Nadège Richard a accompagné une groupe d’élève dans l’application de leurs motifs sur des assiettes en céramiques, grâce à la technique des chromos. Des caracos en tissus et en papier ont aussi été réalisés.

L’ensemble de ces productions, les phases de recherches et les pièces textiles produites à partir des lés de tissus seront exposés du 17 mai au 2 juin, dans deux salles du musée Borely.