Dis-moi dix mots 2016 /BTS DG /lycée Édouard Branly d'Amiens

Piloté par le ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec les ministères de la Culture et de la Communication, des Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de l’Agriculture, chaque année le #Concours10mots invite les classes à réaliser collectivement une production artistique ou littéraire reposant sur un travail linguistique à partir de dix mots.

Le Concours des Dix mots met cette année à l'honneur les variétés du français.
Les dix mots choisis par les différents partenaires francophones invitent donc à partir à la découverte du français parlé dans les différents territoires de la Francophonie : en  France « chafouin » et « fada», au Québec « poudrerie » et « dépanneur », en Belgique  « lumerotte » et « dracher », en Suisse «  ristrette » et « vigousse », en Haïti «  tap-tap » et au Congo « champagné ».

Les élèves du BTS Design graphique ont gagné le 1er prix lycéen pour leurs 3 projets :

        • Oh pop up!... (Brittany Crété, Romain Ouzouf, Morgane Losange et Chloé Leblanc)

Utilisation de références musicales et cinématographiques dans un livret sous forme de pop-up. L’ouverture varie selon la nature de la référence; même si le lecteur ne connait pas une référence, les visuels proposés distillent des indices qui suscitent sa curiosité et l’amèneront à la découvrir. Le synonyme de la phrase originale est immédiat et inconsciemment déduit, et la compréhension du mot facilité.

        • Marque-mots (Typhaine Forestier, Mélanie Duverneuil, Candice Cramone et Nina Defretin)

Marque-pages instructifs permettant de révéler la variété de la langue française de manière ludique grâce à l’expressivité du mot et à son synonyme. L’enrichissement du vocabulaire se faisant essentiellement par la lecture quotidienne, le choix s’est porté sur un marque-page à système, spécifique à chaque mot. L’hypothèse fonctionne sur le principe du mot original substitué à son synonyme dans une citation célèbre > Si ces grands écrivains avaient connus l’existence de ces dix mots, ils pourraient dès aujourd’hui figurer dans la littérature des grands auteurs.

        • Pêle-mêle (Cécile Pénicaut, Phœbe Ruffels et Félix Simoncelli)

L’idée est de couper les mots en deux et de pouvoir mélanger leurs syllabes pour en former de nouveaux. Ainsi, des parties de définitions de différents mots se croisent également et apportent parfois des significations incongrues. La typographie et des éléments graphiques sont ajoutés dans le but d’accentuer le sens des mots.

La remise du prix s'est déroulée le jeudi 19 mai 2016 à Paris, à l'Académie française.

Mélanie Duverneuil, Typhaine Forestier et leur enseignant Frédéric Groseil ont reçu le 1er prix lycéen par Mme Florence Robine, Directrice générale de l'enseignement scolaire et Mme Hélène Carrère d'Encausse, Secrétaire perpétuelle de l'Académie française.

La remise des prix est visible sur twitter et les projets sur l'école des lettres.