Baccalauréat professionnel, artisanat et métiers d’art

Le baccalauréat professionnel est un diplôme national qui atteste l'aptitude de son titulaire à exercer une activité professionnelle hautement qualifiée.
 
Le diplôme peut être préparé :

- par la voie scolaire, dans les lycées professionnels publics ou privés.
- par la voie de l'apprentissage, dans les centres de formation d'apprentis (CFA) publics ou privés ou dans les sections d'apprentissage (SA).
- par la formation professionnelle continue destinée à des adultes déjà engagés dans la vie professionnelle.

Depuis la rentrée 2009, la rénovation de la voie professionnelle généralise un itinéraire vers le baccalauréat professionnel en trois ans après la classe de troisième.

Cette durée de référence peut toutefois être modifiée par une procédure de positionnement, permettant à un candidat de bénéficier, par décision du recteur, en fonction de ses diplômes, de ses études ou de son expérience professionnelle, d'une réduction ou d'un allongement de la durée de sa formation.

Les jeunes titulaires d’un CAP ou d’un BEP obtenu à la session précédent l’inscription, peuvent poursuivre leur formation vers le baccalauréat professionnel en deux ans, dans une spécialité en cohérence avec celle du diplôme obtenu.

Peuvent se présenter à l'examen les candidats qui ont :
- soit préparé le diplôme par la voie scolaire, de l’apprentissage ou de la formation continue ;
- soit accompli 3 ans d'activité professionnelle dans un secteur d'activité en rapport avec la finalité du diplôme.
 
En outre, toute personne ayant exercé une activité bénévole ou salariée pendant au moins 3 ans dans le champ du diplôme peut demander à faire valider les acquis de son expérience (article L. 335-5 du code de l'éducation).

 

  • Liste des options du baccalauréat professionnel, artisanat et métiers d’art
  • Textes réglementaires
Articles D337-51 à D337-94 du Code de l'éducation, relatifs aux dispositions réglementaires du baccalauréat professionnel