Actualités / Expositions

8 laboratoires ouverts

Des étapes de recherche en design, arts et sciences proposés par l'InSituLab et le Shadok du 5 juillet au 13 août 2017

insitulab.eu | shadok.strasbourg.eu

Les recherches se croisent et se frôlent ici, entre les étudiants en design, les artistes et chercheurs, laborantins en résidence…ce sont des projets ancrés sur le territoire, à des stades d’investigation et de réalisation divers, qui  font émerger un maillage collaboratif avec des acteurs variés et convoquent tous des méthodologies originales et collectives.

Une machine de rêve /// résultats du concours de dessin

Concours de dessin Une machine de rêve !
au Musée des arts et métiers

Le concours Une machine de rêve ! imaginé par François Schuiten et Benoît Peeters
les célèbres auteurs de bandes dessinées s’adressait aux étudiants de Misée à Niveau
en Arts Appliqués des 4 écoles supérieures de Paris, partenaires du Musée des arts et métiers
où se tient jusqu’au 26 mars 2017 l’exposition Machines à dessiner, dont le duo franco-belge
a assuré le commissariat et la direction artistique.

Le concours a ainsi mobilisé plus de 40 professeurs dont 25 d’arts appliqués, 8 classes et près de 250 étudiants.
Durant plusieurs mois pour certains, ils ont arpentés l’exposition et les collections du Musée des arts et métiers pour produire
les meilleurs dessins possibles.
Lors de la remise de prix, 20 dessins lauréats ont été primés et seront prochainement
exposés dans l’exposition Machines à dessiner à côté de ceux de François Schuiten.

Exposition des 20 dessins lauréats dans l’exposition Machines à dessiner
du 14 au 26 mars 2017 au Musée des arts et métiers.

1er prix du concours
Léa Govignon
Dessin réalisé sous la responsabilité
d’Eric Durant Enseignant en Arts Appliqués.
ENS AAMA

Cycle de conférences & expo Cédric Gatillon /// Tréguier /// du 28/03 au 02/04

La section de BTS Design Graphique du lycée Joseph Savina organise un CYCLE DE CONFÉRENCES le MARDI 28 MARS au Théâtre de l'Arche de Tréguier avec une exposition des travaux de CÉDRIC GATILLON à la Chapelle des Paulines toute la semaine.
Six graphistes viendront présenter leur travail aux élèves et étudiants d'arts appliqués de l'académie.

PROGRAMME :
09h30 – 10h00 : Accueil et lancement de la journée au Théâtre de l’Arche
10h00 – 10h30 : Laurence Guennec, photographe et graphiste de formation base à Lannion
10h40 – 11h10 : Thibault Le Page, étudiant chercheur en publicité et images de guerre à Paris
11h20 – 11h50    : Lionel Baillon, photographe et directeur artistique de l’agence Art-Men
12h00 – 14h00 : Pause déjeuner
14h00 – 14h30: Valentin Fontaine, directeur artistique et graphiste – Paris
14h40 – 15h10 : Éric Collet, graphiste indépendant – Rennes
15h20 – 15h50 : Cédric Gatillon, designer graphique et directeur artistique – Paris
16h00 – 16h30  Table ronde
18h00 : VERNISSAGE de l'exposition “Je fabrique des images” de Cédric Gatillon à la Chapelle des Paulines

Plis sur plis //// Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas //// du 6 mars au 8 mai 2017

Plis sur Plis au Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas (78)
présentant le travail collaboratif
entre la MàNAA Vauréal et l'UEDA college of fashion.

Depuis un an, les 2 établissements ont mis en place un partenariat pédagogique international autour de regards croisés sur des projets de Design de mode et Design graphique-textile.
Les enseignantes Estelle Raguideau et Sophie Perdriel ont fait une intervention pédagogique à Osaka en 2 temps où il était question de:
> Réinventer, questionner le motif Toile de jouy à partir de mises en scènes proposées par les MàNAA 2015-2016. Projet de design graphique-textile.
> Questionner la silhouette baroque à partir du PLIS PLAT et PLIS FLOU. Projet de design de mode.
Les réalisations présentées lors de l'exposition témoigneront du travail collaboratif entre les 2 établissements.
Les étudiants de l’UEDA ont imaginé des mises en scène graphiques en Juin 2016. Les étudiants de MàNAA 2016-2017 ont ensuite réalisé un travail infographique de vectorisation de ces motifs pour mettre en place une recherche compositionnelle revisitant les motifs Toile de Jouy. Les motifs textiles trouvés ont été imprimés au Japon pour la confection des costumes. Vous pouvez découvrir la vidéo du défilé de l'école de l'UEDA d'Osaka sur le blog de la section MàNAA Vauréal :
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/01/defile-de-la-1ere-collaboration-ueda.html
En parallèle au travail graphique, les étudiants de la MàNAA Vauréal ont travaillé sur le thème « silhouette baroque d'origami ». Projet transversale, design de mode, de produit et d'espace, questionnant les potentialités plastiques du pli à l'échelle du corps dans une référence au costume 18ème français. La spécificité de l'année de MàNAA a permis d'ouvrir la thématique à divers projets : « lightbox et narration », « habiller la lumière » ainsi que des travaux pratiques.
L'aboutissement de la première partie de cet échange, impliquant les MàNAA 2015-2016 et 2016-2017 sera présenté lors de l'exposition « Plis sur plis » au Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas du 6 mars au 8 mai 2017.

Ces premiers échanges pédagogiques ont donné lieu à des échanges collaboratifs de productions et vont se poursuivre par des échanges d'étudiants au sein des 2 établissements dès l'année 2017.

Ci après, les liens pour découvrir le déroulé des différentes rencontres entre les 2 établissements :
http://www.lyc-claudel-vaureal.ac-versailles.fr/spip.php?article349
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/06/rencontre-manaa-vaureal-ueda-college-of.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/09/silhouette-baroque-dorigami-design-mode.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/10/presentation-des-differents-echanges.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/09/une-journee-au-musee-de-la-toile-de.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/01/defile-de-la-1ere-collaboration-ueda.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/02/silhouette-baroque-dorigami-relation-du.html



 

Typo&,;:! //Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique // LYON // Du 10/11/16 au 12/02/17

Typo&,;:!

10 novembre 2016 – 12 février 2017

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Depuis trente ans, l’Atelier national de recherche typographique de Nancy forme des dessinateurs de caractères. Les archives foisonnantes de créativité de l’ANRT vous sont ouvertes, vous y découvrirez le design graphique en pleine fermentation et rencontrerez ceux qui font la typo et la communication graphique d’aujourd’hui et de demain.

 

Visites de l’exposition 

Dimanches 20 novembre et 18 décembre 2016 ; 15 janvier 2017 à 15h00.

Jeudis 1er décembre 2016 ; 26 janvier 2017 à 12h30.

 

Une visite destinée aux enseignants est organisée le mercredi 11 janvier 2017 à 14h30

Les inscriptions dont possibles après de  resa-mil@mairie-lyon.fr jusqu'au 6 janvier

 

Ateliers Adultes

Kitchen litho, avec Eléonore Litim, graveur

Comprendre la technique de la lithographie en s’inspirant des œuvres exposées, dessin sur de l’aluminium avec des feutres, du savon de Marseille, de l’huile, des craies grasses. 

Samedi 26 novembre 2016, de 10h-17h.

Carte de vœux, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Conception d’un lettrage pour carte de vœux.

Samedi 17 décembre 2016, de 10h-17h.

Collagraphie, avec Eléonore Litim, graveur

Expérimenter la gravure en creux sur plexiglass ou sur rhénalon à la pointe sèche, créer et graver une variation collagraphiée d’une lettre de l’alphabet.

Samedi 28 et dimanche 29 janvier 2017, de 10h-17h.

 

Démonstrations, échange informel avec un professionnel des arts graphiques

La calligraphie latine, avec Roger Gorrindo, calligraphe

En résonance avec les caractères typographiques présentés, présentation des outils et des différents styles d’écritures latines (les carolines, le gothique) à travers l’art du tracé de la lettre.

Dimanche 11 décembre 2016, 22 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Le dessin de caractères, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Présentation de la profession et des techniques de la conception de caractères par un ancien élève de l’ANRT.

Dimanche 27 novembre 2016, 15 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Machines en mouvement, avec Fernande Nicaise, typographe

Pour compléter votre visite et mieux comprendre la composition typographique traditionnelle et le fonctionnement des presses.

Mercredis 16 novembre 2016, 18 janvier 2017, 8 et 15 février 2017, entre 14h30 et 16h30.

 

Deux conférences sur la typographie aux Archives municipales de Lyon

La Typographie Moderne, par Jean-Baptiste Levée, créateur de typographies.

Mise en lumière des motivations au cœur de sa pratique du design et de son enseignement. 

12 décembre 2016 à 18h15

 

Divertissements typographiques par Michel Wlassikoff, historien du graphisme et de la typographie.

22 mai 2017 à 18h15

 

Typo&,;:!

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Individuels : du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h

Groupes : possibilité de visite le mardi.

Informations et réservations pour individuels et groupes :

04 37 23 65 43 ou resa-mil@mairie-lyon.fr

 

Musée de l’imprimerie et de la communication graphique

13 rue de la Poulaillerie Lyon 2 e tel : 04 78 37 65 98

www.imprimerie.lyon.fr

Machines à dessiner ///// du 25/10/16 au 26/02/17 Musée des Arts et Métiers

Concours de dessin

Une machine de rêve !

Exposition Machines à dessiner de François Schuiten et Benoît Peeters
Du 25 octobre 2016 au 26 février 2017 au Musée des arts et métiers

                                                  

   Le Musée des arts et métiers accueille actuellement l’exposition Machines à dessiner conçue par François Schuiten et Benoît Peeters, les célèbres auteurs de bandes dessinées. Cet événement, construit par rapprochements entre les prestigieuses collections du Musée et une vaste sélection de travaux graphiques originaux et inédits, est dédié à l’amour du dessin, à la fascination pour les objets techniques et coïncide avec la publication du tome 2 de leur série Revoir Paris, publié aux éditions Casterman. Lieu d’émerveillement mais aussi de pratique, l’exposition dispose d’une salle de dessin avec des tables, du papier et des modèles.

            Par ce geste fort, François Schuiten souhaite inciter les visiteurs -et en particulier le public étudiant-, à dessiner et se confronter aux modèles qu’il a choisi pour eux. L’idée d’un concours de dessin de machines est lancé. Celui-ci s’adresse aux étudiants des classes de Mise à niveau en arts appliqués (MàNAA) des quatre écoles supérieures de design de Paris, avec lesquelles le Cnam et son Musée sont en partenariat : Boulle, Duperré, Estienne et l’ENS AAMA. Plus de deux cent étudiants encadrés par vingt professeurs ont répondu à l’invitation et arpenteront l’exposition comme les collections permanentes pour dessiner leur machine de rêve !

            Dessin d’observation et d’invention, dessin technique, détail d’assemblage, croquis explicatifs, étude des valeurs et couleurs… Tous les modes de représentation seront mobilisés, jusqu’aux plus contemporains sur tablette ! Si l’ensemble sera visible sur le site internet du Musée des arts et métiers, seuls les meilleurs -désignés par François Schuiten et Benoît Peeters- auront la chance d’être présentés dans l’exposition au côté du maître durant deux semaines… 20 prix seront attribués à l’occasion d’un événement public exclusif le 2 février 2017 en présence des auteurs. Pour le meilleur, une invitation en Belgique pour deux personnes auTrain Hotel ainsi qu’auTrain World, nouveau musée du train scénographié par François Schuiten.

            Le Musée des arts et métiers remercie sincèrement les éditions Casterman ainsi que François Schuiten et Benoît Peeters pour leur contribution ainsi que lInspection générale de design et métiers dart, les directeurs des quatre écoles supérieures et les nombreux enseignants pour leur engagement à défendre le dessin et son enseignement au travers de leur participation à ce concours ambitieux.

 

Visite filmée de l'exposition Machines à dessiner (cliquer sur l'image ci-dessous)


On en parle aussi sur :

Musée des arts et métiers
http://www.arts-et-metiers.net/musee/machines-dessiner
Article + Interview sur Faubourg Simone
http://faubourgsimone.paris/calepin/machines-a-dessiner/
Article Le Parisien
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/fantastiques-machines-28-10-2016-6260388.php
Article LCI
http://www.lci.fr/culture/les-machines-a-dessiner-de-francois-schuiten-et-benoit-peeters-prennent-vie-aux-arts-et-metiers-2009592.html
Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2016/10/28/30004-20161028ARTFIG00031-le-paris-du-futur-selon-benoit-peteers.php

 

Fête des imprimeurs /// 25&26 juin /// Place Gutenberg- Strasbourg

LA FÊTE DES IMPRIMEURS

LA LUMIÈRE : DE GUTENBERG À VOLTAIRE

3e édition
Technique à l’honneur
L’impression typographique

Dates
25 et 26 juin 2016
Horaires
le 25 de 13h30 à 19h
le 26 de 11h à 19h
Conférence inaugurale
le vendredi 24 au soir,
entrée libre

Lieu
Place Gutenberg à Strasbourg
Publics
Tout public
Organisateur
Espace Européen Gutenberg

D’Days le Festival du design Grand Paris
 du 30 mai - 5 juin 2016

La seizième édition du Festival D’Days se déroulera dans le Grand Paris du 30 mai au 5 juin prochain. Chaque année, une semaine durant, le Grand Paris vit au rythme du design : expositions, expériences, conférences, débats, ateliers, performances, fêtes… Plus d’une centaine d’événements pour découvrir les possibles de demain.
Cette année, institutions, écoles, musées, galeries, marques et designers ont ainsi imaginé pour vous des propositions autour d’un thème commun : r/evolution.

D’Days, c’est le design dans toute sa diversité, une programmation pour les néophytes aussi bien que pour les amateurs et les professionnels, et des visites gratuites pour tous.

Laissez-vous guider : demandez le programme !
www.ddays.net

Suivre D’Days sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/DDays-113544508690150/

Twitter : https://twitter.com/DDAYS_Paris

Instagram : https://www.instagram.com/ddays_paris/

Festival bricologique du 16 au 19 mars 2016

FESTIVAL BRICOLOGIQUE
16-19 MARS 2016
1ER RENDEZ-VOUS DES BRICOLOGUES
19 mars 2016
Accès libre et gratuit
Réservation recommandée pour la restauration sur place et les groupes sur : colloque@villa-arson.org
Renseignements :
Service des publics
Tél. 04 92 07 73 84
servicedespublics@villa-arson.org

https://www.villa-arson.org/2016/02/festival-bricologique/

 

 

 

"Les jardins/cabinets de curiosités"

À la suite de l'exposition « Chair's design, cher design » en 2014, puis "Vélo-Cité" en 2015, les étudiants de MÀNAA de l'ESAAB de Nevers (professeur Jean-Luc Diény) ont poursuivi leur travail avec les compagnons d'Emmaüs de Nevers Magny-Cours.

Le thème de 2016:

"Les jardins/cabinets de curiosités"

Au programme un aménagement de l'aire d'accueil du public sur le site d'Emmaüs, puis une réflexion sur le "design de recyclage" en ciblant les outils de jardin; et surtout une magnifique rencontre avec les plus grands "chiffonniers" de France, présentés dans une scénographie originale et une exposition associant de nombreux partenaires privés et publiques.

L'exposition va continuer de vivre en étant délocalisée à la MCNN (Maison de la culture de Nevers), puis au grand salon national d'Emmaüs en Juin à Paris, porte de Versailles.
 

Per Kirkeby / Musée Beaux Arts / Caen

du 14 novembre 2015 - 14 février 2016

Per Kirkeby
Images gravées du Grand Nord
dans le cadre de la 24e édition du festival Les Boréales

Né à Copenhague en 1938, Per Kirkeby est une figure majeure de l’art contemporain danois. Peintre, sculpteur, graveur, écrivain et réalisateur de films, il est aussi un géologue reconnu qui participe entre 1958 et 2011 à plusieurs expéditions scientifiques dans le Grand Nord. De ces séjours en région polaire, il rapporte de nombreuses gravures dont la large sélection présentée cet automne provenant du Museum Jorn à Silkeborg.
Alors qu’il poursuit ses études de géologie à l’Université, Per Kirkeby découvre entre 1962 et 1965 les techniques de l’estampe à l’École expérimentale de Copenhague (Eks-Skole). Il en fait bien vite un usage particulier lors de ses voyages aux îles Féroé, en Norvège, en Islande et au Groenland. Il note ses observations à la pointe sèche, se servant des plaques de cuivre comme des pages d’un journal intime. Lignes de faille, blocs granitiques, éboulements, branches décharnées…, ce sont toutes les structures de ces paysages déserts qui sont griffées devant le motif pour n’être révélées que plus tard, au moment du tirage. Les reprises ultérieures de certains cuivres à l’aquatinte confèrent une dimension plus picturale à ces images minimalistes et énergiques, images du temps suspendu et de la nudité absolue.

Tous les jours (sauf les mardis et les 5 avril, 1er et 14 mai) de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Tarifs : 3,50 € / 2,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les abonnés au Pass’murailles et Amis du musée et pour tous le 1er dimanche du mois.
Directrice du musée : Emmanuelle Delapierre
Contact presse : Anne Bernardo / abernardo@caen.fr 02 31 30 47 76

Musée des Beaux-Arts
Le château - 02 31 30 47 70
www.mba.caen.fr

L’expérience Caravage / Musée Beaux Arts / Caen

20 novembre 2015 - 14 février 2016

L’expérience Caravage autour du Souper à Emmaüs

 

À la faveur d’un échange avec la Pinacoteca di Brera, le musée des Beaux-Arts accueille l’un des chefs-doeuvre du musée milanais : Le Souper à Emmaüs de Michelangelo Merisi, dit Caravage (1571-1610). L’exposition éclaire le contexte artistique dans lequel l’oeuvre a été conçue, à partir de quelques gravures évoquant les variations iconographiques du Souper à Emmaüs entre le XVIe et le début du XVIIe siècle. Puis elle s’arrête sur la genèse du tableau, véritable tournant dans la carrière du peintre, dont l’usage si novateur du clair-obscur fera de nombreux émules, comme le démontre un petit groupe de tableaux peints en Europe entre 1620 et 1650.
L’exposition souligne enfin la fécondité toujours vive de l’art de Caravage, à travers une oeuvre du vidéaste contemporain Bill Viola.
The Quintet of the Astonished de Bill Viola met en scène une montée progressive des émotions, données à voir sur les visages de comédiens filmés en plan rapproché. L’emploi de couleurs saturées, les contrastes de lumière, l’attention aux détails des visages et des mains, créent une troublante complicité avec l’oeuvre de Caravage. Les deux artistes, à quatre siècles d’intervalle, démontrent la capacité de l’art figuratif à exprimer ce qui se joue dans la présence et l’expérience humaines.
En partenariat avec la Pinacoteca di Brera, Milan Bill Viola, The Quintet of the Astonished, 2000, vidéo couleur de 15 minutes (Kira Perov, courtesy Bill Viola studio

 

Tous les jours (sauf les mardis et les 5 avril, 1er et 14 mai) de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.
Tarifs : 5,50 € / 3,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les abonnés au Pass’murailles et Amis du musée et pour tous le 1er dimanche du mois.

Musée des Beaux-Arts
Le château - 02 31 30 47 70
www.mba.caen.fr

Directrice du musée : Emmanuelle Delapierre
Contact presse : Anne Bernardo / abernardo@caen.fr 02 31 30 47 76

 

DESIGN EX MACHINA !

Exposition du 29 septembre au 23 octobre 2015
Vernissage le 28 septembre 2015 à 18h

Galerie Michel Journiac
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
47 rue des Bergers 75015 PARIS
galeriemicheljourniac.net

AVEC
Camille Bosqué
Guillaume Buisson et Lucile Schrenzel
Pierrick Faure
Gaël Gouault
Martin Guillaumie
Jules Levasseur
Axel Morales
E+K — Élise Gay et Kévin Donnot
Commissariat d’exposition
Sophie Fétro
Assistant
Dorian Reunkrilerk

Interroger la relation entre les outils de production et ce qui en résulte tel est l'enjeu de cette exposition qui entend mettre en évidence la relation de réciprocité entre les moyens de production (ce qui produit) et les formes qui en découlent (ce qui est produit). Aujourd'hui, le développement des outils numériques et leur plus large accessibilité favorisent, notamment dans le champ du design, une production de machines inédites qui s'émancipent des lieux de production industriels habituels. Ayant compris depuis longtemps que la qualité d'une pièce provient bien souvent de son façonnage, les designers s'intéressent largement aux moyens de production et de mise en forme des pièces qu'ils veulent créer, reste que cette relation passe souvent inaperçue aux yeux des non initiés. Fait remarquable, depuis plus d'une dizaine d'années, le numérique semble encourager sur le mode du DIY ce rapprochement et conduire les designers à créer non plus seulement des formes mais aussi les outils permettant de les obtenir. Il s'agit alors de présenter ce que les designers font aux machines, ce qu'ils obtiennent et les raisons qui les poussent à détourner des matériaux ou semi-produits industriels de leurs usages conventionnels, à imaginer d'autres procédés de mise en forme de la matière et à mettre au point leurs propres machines-outils, tout du moins à ne pas seulement se contenter de machines existantes, mais à modifier leurs usages conventionnels, les normes et les paramétrages d'usine. Entre fabriques artisanales et industrielles, impliquant ou non des technologies numériques, l'exposition cherche à embrasser un large champ de productions (design d'objets, graphisme, typographie, etc.) relevant aussi bien de pratiques amateurs, artistiques, artisanales qu'industrielles.
 

 

France vs. Italie / 1ère compétition internationale de design

Du 4 juillet au 28 septembre 2015

Salle Eden, place de la Libération, Vallauris

Du 4 juillet au 31 août : tous les jours de 10h à 12h45 et de 14h15 à 18h15

Du 1er au 28 septembre : de 10h à 12h15 et de 14h à 17h, fermé le mardi

Renseignements, Maison du Tourisme 04 93 63 82 58

www.vallauris-golfe-juan.com

La FFD, Fédération Française de design invite la FID, Federazione Italiana del Design pour le premier match international entre deux équipes de designers. Les italiens proposent des objets en terracotta réalisées avec des artisans locaux, quant aux Français ils développent, grâce à leur association avec la ville de Vallauris et ses artisans, des pièces en céramique blanche.
Après une première exposition au Carrousel du Louvre en septembre 2014, la compétition s’expose à nouveau à Vallauris afin de valoriser la richesse des échanges entre artisans et designers ainsi que le potentiel des savoir-faire traditionnels liés aux deux cultures.

Dossier de presse sur demande.

L'InSituLab au Shadok les 18 & 19 juin

Les étudiants du DSAA InSituLab exposent leurs diplômes au Shadok (Fabrique du numérique) les 18 & 19 juin.

Des prothèses pour vélos urbains, des dispositifs pour améliorer vos courses, une nouvelle façon de penser la randonnée… 23 étudiants en design de l’inSitu Lab exposent leurs diplômes de fin d’études au Shadok.
L’inSitu Lab est une formation où les designers (graphisme, objet, espace et service) inventent des futurs sur le terrain, au plus près des usagers et mettent en œuvre des démarches de création et de co-conception vers un design public.
L’inSitu Lab prépare au Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués incubé au pôle d’enseignement supérieur de design du lycée Le Corbusier de Illkirch-Graffenstaden.

http://insitulab.eu

http://www.shadok.strasbourg.eu/evenement/linsitu-lab-presente-les-projets-de-diplome-superieur-darts-appliques-2015/

François Morellet au MBA Caen

MUSÉE DES BEAUX-ARTS / 15 mai-21 septembre 2015

Francois Morellet / L’esprit de suite / 1965-2015

« J’ai toujours cherché à réduire au minimum mes décisions subjectives et mon intervention artisanale pour laisser agir librement mes systèmes simples, évidents et de préférence absurdes. »

Invité pour la première fois au musée des Beaux-Arts de Caen, François Morellet occupe une place très singulière sur la scène artistique française et internationale. Tout en poursuivant une activité d’industriel (jusqu’en 1975), il devient l’un des représentants majeurs de l’abstraction géométrique et, membre fondateur du Groupe de Recherches d’Art Visuel (GRAV, de 1960 à 1968), l’un des principaux protagonistes de l’art optico-cinétique. Présent dans les grandes collections publiques ou privées, en particulier en France, en Allemagne et aux États-Unis, il a répondu à de très nombreuses commandes, celle du musée du Louvre par exemple avec L’esprit d’escalier, une série de vitraux pour l’escalier Lefuel. L’oeuvre que François Morellet a développée au cours des soixante dernières années repose entièrement sur une conception systématique de l’art. Les règles qu’il se donne lui permettent de réduire au minimum le nombre des décisions subjectives pour laisser apparaître des formes à la fois rigoureuses et imprévisibles. Avec ce bel Esprit de suite qui donne son nom à l’exposition, il associe nécessités de la contrainte, interventions du hasard et jeux d’esprit. De cette rencontre naissent des oeuvres pleines d’humour qui peuvent emprunter des moyens d’expression très divers : peinture, estampe, sculpture, installation, intégration architecturale…etc. Cette exposition réunira un ensemble très significatif des éditions de François Morellet, estampes et albums produits entre 1965 et 2014, parmi lesquels les spectaculaires Emprunts. En regard de ces estampes seront présentées des pièces phares, comme la Sphère-trames de 1962 ou le néon Lamentable de 2006, ainsi que deux oeuvres spécialement conçues pour le musée, la monumentale 3D éphémère et une Défiguration de L’enlèvement d’Hélène de Luca Giordano.

Tous les jours (sauf les mardis et les 5 avril, 1er et 14 mai) de 9h30 à 18h.
Tarifs : 5,50 € / 3,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans, les abonnés au Pass’murailles et Amis du musée et pour tous le 1er dimanche du mois.
Directrice du musée : Emmanuelle Delapierre
Commissaire de l’exposition : Caroline Joubert
Contact presse : Anne Bernardo / abernardo@caen.fr 02 31 30 47 76
Musée des Beaux-Arts - Le château - 02 31 30 47 70 - www.mba.caen.fr

Art ExPro 2015

L’EXPRESSION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

Béatrice Gille
Rectrice de l’académie de Créteil
Chancelière des universités
a le plaisir de vous inviter à


le mardi 31 mars 2015
de 10h à 17h

GARE AU THÉÂTRE
13 rue Pierre Sémard
94400 VITRY-SUR-SEINE
Accès par le RER C (arrêt : Vitry-sur-Seine)

Dossier pédagogique du musée des beaux-arts de Dijon

Dossier d'accompagnement pédagogique sur le tableau de Véronèse, Moïse sauvé des eaux, peint vers 1580 et conservé au musée des beaux-arts de Dijon.

Très emblématique des innovations artistiques, intellectuelles et sociales de la Renaissance italienne, cette oeuvre permet aussi de comprendre les spécificités de l’art vénitien.

Ainsi sont analysées la composition et l’utilisation particulière de la couleur par Véronèse. Les liens entre le tableau et son contexte social, religieux et philosophique sont étudiés dans les parties intitulées « l’humanisation des thèmes religieux » et « la société vénitienne de la Renaissance ».

L’oeuvre se prête donc à de multiples usages pédagogiques, notamment pour les enseignants des matières artistiques, d'histoire-géographie, de lettres ou encore d'italien…

En pièce jointe également le programme des activités scolaires du musée pour l'année scolaire 2014-2015,  avec tous les renseignements utiles pour des projets en lien avec le musée.

Télécharger le dossier pédagogique

 

Les Hackteliers / détournements créatifs / 7 & 8 février 2015

Les 7 & 8 février 2015 participez aux « Les hackteliers » : un week-end pour voir, comprendre, expérimenter l’électronique et le numérique, mais surtout pour créer grâce à l’Open Source Hardware.
Ce week-end, organisé dans le cadre de la saison hors-les-murs en préfiguration du Shadok, se déroule au lycée Le Corbusier à ILLKIRCH. Il est organisé par la Hack Stub et l’InSituHackLab.
L’occasion pour les petits et les grands, les néophytes et les spécialistes hybrides et polymorphes, de se retrouver autour d’ateliers, de conférences, et de démonstrations.
Il s’agira de démystifier, décomposer, détourner la technologie et les objets du quotidien, voire de susciter l’innovation et surtout donner le pouvoir aux usagers. Bref, s’amuser en interrogeant et en repensant nos façons de faire en commun, pour fabriquer différemment.

Lycée Le Corbusier / ILLKIRCH / Académie de Strasbourg

http://leshackteliers.cc/

Réminiscences. Design / Alsace / Tradition

Le Musée Alsacien présente l’exposition Réminiscences mettant en regard des objets du patrimoine ancien et des créations du design contemporain inspirés  de ces objets. L’objectif consiste à créer un dialogue et à mettre en lumière la dynamique d’évolution des arts et traditions populaires d’Alsace.

Réminiscences est une exposition dont les étapes sont disséminées dans les espaces du musée. Ainsi, les collections permanentes retrouvent un nouveau souffle et les visiteurs peuvent pleinement profiter du cadre architectural du musée. Cette exposition présente 18 productions aux démarches créatives diverses, nées de ce projet, ou co-existantes.

La réminiscence est un emprunt fait inconsciemment à des lectures, des représentations. Celui-ci s’insère dans le processus de création sans le brider dans une vision passéiste ou une simple mise au goût du jour. L’exposition réunit, comme autant de variations sur ce thème :

- des productions issues d’une collaboration entre des lycées professionnels (Lycée du Haut-Barr, Lycée Jean Rostand, Lycée Louis Marchal, Lycée Louis Couffignal) et des designers (Sonia Verguet, Nathalia Moutinho, V8 Designers, Alix Videlier, Arnaud Finix)

- des objets conçus par ces mêmes designers ou d’autres dans un cadre strictement professionnel (Philippe Riehling, Aurore Daunis, Jean-Luc Weimar, Sandrine Ziegler-Munck)

des réalisations d’élèves de l’enseignement supérieur (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués du Lycée le Corbusier à Illkirch, section design de la Haute Ecole des Arts du Rhin).

Via une installation participative conçue en collaboration avec IKEA, Réminiscences interroge également le statut des productions de niche face aux logiques de consommation de masse, mais aussi et surtout le rôle qu’un musée comme le Musée Alsacien peut avoir dans ce cadre.

Au-delà du rendu final, cette démarche vise à construire un partenariat pérenne avec les acteurs locaux du design. En effet, l’identité et les collections du Musée Alsacien sont, pour une part au moins, fondées sur la valeur esthétique d’éléments utilitaires, agencés au service d’une ambiance, d’une idée de la culture régionale. La mise en œuvre de tels projets co-construits avec des acteurs locaux s’inscrit comme un axe structurant du développement du musée.

 

Le projet Réminiscences fait partie des 15 projets finalistes au prix national de l’Audace artistique et culturelle 2014.

 

Autour de l’exposition :

Samedi 14 juin à 15h : rencontre avec les acteurs du projet, sur le thème « Que fait le designer de la tradition ? »

 

 

Art Expro 2014

Chaque année, l'académie de Créteil, présente des productions "artistiques" d'élèves de la voie pro.

Programme du Jeu de Paume

Le Jeu de Paume est un centre d’art et un lieu de référence pour la diffusion de l’image des XXe et XXIe siècles (photographie, cinéma, vidéo, installation, net art…). Sa vocation est de produire ou coproduire des expositions, mais aussi des cycles de cinéma, colloques, séminaires, activités éducatives ou encore des publications. 

Il propose autour de sa programmation de nombreuses activités en direction des enseignants et des équipes éducatives (visites préparées, dossiers documentaires, ressources en lignes, formation continue, cycle de conférences) et des publics scolaires (visites conférences, parcours croisés, parcours spécifiques, partenariats scolaires annuels).

FOCUS:

La formation continue « Images et arts visuels » pour les enseignants de toutes disciplines et les équipes éducatives  (gratuite, sur inscription auprès du Jeu de Paume)

Cette formation propose des séances transversales autour du statut des images dans notre société et de leur place dans les arts visuels. Le programme s’organise en 7 séances de novembre à avril qui associent conférences théoriques et visites des expositions, interventions et mises en perspective. L’ensemble de cette formation est conçue et assurée par l’équipe du service éducatif du Jeu de Paume, ainsi que par des intervenants invités : artistes, philosophes, historiens, théoriciens ou formateurs.

> Les partenariats scolaires annuels peuvent s’inscrire dans le cadre d’un projet d’établissement, d’un PIE, d’une classe à PAC, d’un PEAC, d’un atelier artistique ou encore dans le temps du programme d’enseignement d’exploration « création artistique » (classe de seconde).

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à contacter le service éducatif du Jeu de Paume :

Pauline Boucharlat
Chargée des publics scolaires et des institutions/ service éducatif JEU DE PAUME
paulineboucharlat@jeudepaume.org
01 47 03 04 95

Céline Lourd
Professeur relais au Jeu de Paume
celinelourd@jeudepaume.org

PDF : ACTIVITÉS ÉDUCATIVES 2014-2015 ENSEIGNANTS ET ÉQUIPES ÉDUCATIVES SCOLAIRES ET PUBLICS JEUNES

 

 

Annecy 2014 / Appel à bénévoles

CITIA, Cité de l'image en mouvement, organise chaque année, à Annecy, le Festival international du film d'animation et le Marché international du film d'animation (Mifa).
Nos prochaines manifestations se dérouleront du 9 au 14 juin prochain (voir notre site internet www.annecy.org) et nous mettrons l'accent sur la technique de l'animation en volume (stop motion).
Annecy 2013, rendez-vous mondial de l'animation, a attiré plus de 150 000 spectateurs (professionnels, étudiants, journalistes et grand public) issus de plus 70 pays.
Pendant le Festival, des hôtesses et agents d'accueil ont pour mission d'accueillir et d'informer les festivaliers et professionnels ou d'exercer une activité dans les différents domaines de l'organisation (accréditations, logistique, gestion des salles de conférences et de projection, conseil à la Boutique du Festival, mise en place des expositions, transports, espace multimedia/e-point, billetterie, contrôle d'accès, service de bar….).
Pour cela, nous sommes prêts à recevoir des bénévoles ou des stagiaires conventionnés (personnes majeures, niveau post-bac).
Les principales qualités requises sont l'esprit d'équipe, la volonté de s'intégrer, le dynamisme, le sens de l'organisation et, pour la plupart des postes,l'aisance orale en anglais.

 

Exposition "TRAMWAY, une École française", du 4 avril au 12 juillet 2014 // Le lieu du Design

4 Avril 2014 / 12 Juillet 2014
Le Lieu du Design
Tous

"TRAMWAY, une École française"
Exposition du 4 avril au 12 juillet 2014

Depuis une trentaine d’années on assiste à un retour en force du tramway en France. De nombreuses villes se sont dotées de ce moyen de transport propre, sécurisant et confortable, qui transforme le visage de la ville. Ce phénomène est salué à l’étranger pour sa qualité et son ampleur. Pour la première fois, le Lieu du Design, avec l’aide d’ALSTOM, du groupe RATP et du STIF, va mettre en lumière ces «Trams à la française», véritables révélateurs de design urbain, au travers d’une exposition manifeste placée sous le commissariat de Yo Kaminagai (Délégué à la conception au Département Maîtrise d’ouvrage des projets de la RATP).

http://www.lelieududesign.com/actualite/exposition-tramway-une-ecole-francaise

Cher design chair's design / Maison de la Culture de Nevers

Les 20 MANAA de l'ESAAB de Nevers (professeur Jean-Luc Diény) ont travaillé avec les compagnons d'Emmaüs de Nevers Magny-cours.
Au programme une réflexion sur le design de recyclage, un dialogue entre design industriel et artisanal, une rencontre improbable et très riche avec les plus grands "chiffonniers" de France, une scénographie originale et une exposition associant 8 partenaires.
L'exposition va continuer de vivre en étant délocalisée à la MCNN (Maison de la culture de Nevers), puis au grand salon national d'Emmaüs en Juin à Paris, porte de Versailles.
 

L'expo se poursuit à la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre

 

En 2014 ARCADE / design à la campagne®

La programmation 2014 s'articule cette année autour de la thématique du processus de création, "De A à Z".

2 grandes expositions, "De A à Z, De l'atelier au défilé" (du 19 avril au 22 juin 2014) et
"De A à Z, Du projet à l'objet" (12 juillet au 12 octobre)
ainsi que les 6 Contrepoints qui les complètent.
 
Le Château sera aussi le lieu de découverte des métiers d'art avec de la broderie contemporaine les 4, 5 et 6 avril 2014 et d'études sur des aménagements paysagers de la cour lors des "Rendez-vous aux jardins" des 30/31 mai et 1er juin 2014.
 
Pour tout complément d'information au 07.71.07.04.92 ou contact@arcade-designalacampagne.fr.

 

Parcours d'exposition en design /// Histoire des formes de demain

Le SCÉRÉN/CNDP, le CRDP de Lyon/CDDP de la Loire, le Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne métropole et la Cité du Design s'associent pour proposer un parcours sur le design à partir de l'exposition « Histoire des formes de demain ». Collections de design du Musée d'Art Moderne accueillie à la Cité du design jusqu'au 16 mars 2014. Cette série aborde des notions clés et des designers phares de l'histoire du design. Pour visualiser les deux premiers films Design et progrès et La question du standard, cliquez sur le lien suivant : http://www.cndp.fr/parcours-exposition/accueil/

Syndiquer le contenu